Amour cruel

L’extase de l’amour, mise en musique
Duo Les Voix humaines (Susie Napper et Margaret Little)
avec Andréanne Brisson Paquin ou Monika Mauch, soprano

Amour cruel est une panoplie de miniatures françaises et anglaises illustrant les tourments et l’extase de l’amour. Ce tour d’horizon des plus belles miniatures instrumentales et vocales du XVIIe siècle va des airs de cour exquis de Michel Lambert et du gambiste Sébastien Le Camus aux trésors de beauté et d’esprit que sont les chansons de Henry Purcell.

Éternels rivaux, la France et l’Angleterre n’en ont pas moins, depuis toujours, des intérêts culturels communs. Pendant la Grande Rébellion, le prince Charles, le futur Charles II, doit s’exiler en France. Il y passe plusieurs de ses années de formation, profitant de la vie de cour chez son lointain cousin, Louis XIV, qui devient un modèle pour le prince anglais. À son retour en Angleterre, Charles est imbu d’un amour de la culture française qui comble le fossé historique entre les deux nations.

Les airs de cour, ces chansons d’amour françaises sous forme de couplets, sont alors un divertissement populaire que prennent au sérieux les meilleurs compositeurs du XVIIe siècle. Pendant l’exil de Charles, les puritains ont forcé la fermeture des théâtres et interdit l’exécution publique de la musique. Mais la musique privée demeure bien vivante. Les plus grands poètes et musiciens collaborent à la production d’un foisonnement d’airs fabuleux.

En France, la musique pour viole et la technique de cet instrument s’enracine dans la dynamique tradition anglaise de la viole, qui fleurit pendant tout le XVIIe siècle malgré la rébellion de 1649. Un influent gambiste français, André Maugars, rapporte d’un séjour de plusieurs années en Angleterre des inspirations et des idées nouvelles sur la virtuosité du jeu à la viole. Il influence ainsi toute une génération de violistes à l’époque de l’accession de Louis XIV au pouvoir.

Les chansons où la passion rivalise avec l’éloquence et les pièces instrumentales d’une rhétorique persuasive sur l’Amour cruel illustrent les bouleversements orageux de l’amour, reflétant du même coup les bouleversements politiques de la révolution!

Lien vers le site d’Andréanne : http://www.andreannebrissonpaquin.com/

Extrait audio :  Amour Cruel, Andréanne Brisson-Paquin, soprano