Mélisande Corriveau, viole de gambe, violoncelle et flûte à bec

Spécialisée en interprétation de la musique ancienne, Mélisande Coriveau est saluée par la critique pour sa maîtrise musicale exceptionnelle.

 »[Elle] est de cette nouvelle génération d’instrumentistes qui possède des capacités d’interprétation formidables et une grande connaissance des pratiques de l’époque… » (Revue Gramophone). La critique souligne son jeu virtuose, délicat et élégant, tout en sensibilité et raffinement, qui fait appel à un large éventail d’émotions, de couleurs et de textures sonores.

Habituée des grands festivals, elle enchaîne concerts, tournées et enregistrements tant en Amérique du Nord qu’en Europe où elle se produit régulièrement auprès de nombreux ensembles de renom. Elle est membre régulière de l’ensemble Masques, du consort de violes des Voix Humaines, de la Bande Montréal Baroque, de Sonate 1704 et de l’ensemble Les Boréades.

Sa discographie comprend plus de quarante titres sous les étiquettes ATMA Classique, Analekta, Harmonia Mundi, Paradizo, Zig‐Zag Territoires et Alpha. Son récent disque,  »Pardessus de viole’ un enregistrement en duo avec le claveciniste Eric Milnes dédié au répertoire français du 18siècle pour le pardessus de viole, vient d’être hissé au palmarès des 10 meilleurs disques de l’année par CBC Radio et élu disque de l’année par ICI Radio-Canada (2016).

Avec son partenaire Eric Milnes, elle assure la direction de L’Harmonie des saisons qu’ils ont fondé en 2010, ensemble qui s’est récemment valu le JUNO 2016, meilleur disque canadien de musique classique de l’année, pour leur disque  »Las Ciudades de Oro » (Les Cités d’or).

En 2014 Mélisande Corriveau a complété un doctorat en interprétation du pardessus de viole à l’Université de Montréal, avec honneurs, faisant d’elle une des rares spécialistes au monde de cet instrument.