Originaire de Québec, Sylvain Bergeron s’est perfectionné dans les instruments de la famille du luth lors de nombreux stages aus Etats-Unis et en Europe avec, entre autres professeurs, Paul O’Dette et Eugène Dombois.

Jay Bernfeld est un violiste d’une rare expressivité; son amour pour la voix et son admiration profonde pour la soprano italienne Renata Tebaldi l’ont conduit à adopter une perspective nouvelle quant à l’exécution du répertoire ancien.

La musique de Pierre Cartier est le lieu de convergence de plusieurs démarches qu’il poursuit depuis le tout début de sa carrière.
Francis Colpron est reconnu depuis quelques années comme étant l’un des instrumentistes les plus talentueux de sa génération.
Né à Salisbury, Angleterre, Charles Daniels a commencé ses études musicales au King’s College de Cambridge où il faisait partie du célèbre chœur d’enfants. Il a complété ses études musicales au Royal College of Music de Londres. Il a également étudié les Sciences naturelles.

Née à Deventer aux Pays Bas, Maxine Eilander grandit en Afrique du Sud.

Mike Fentross a eu Toyohiko Satoh comme professeur au Conservatoire Royal de La Haye, puis Nigel Northe et José Miguel Moreno.
Olivier Fortin a commencé à étudier le clavecin à l’âge de huit ans, en obtenant un diplôme distinctif du conservatoire de Québec en 1995.
Barthold Kuijken est né en 1949; il a grandi dans un environnement où la musique tenait déjà beaucoup de place: deux de ses frères aînés étudiaient la musique et étaient passionnés de musique ancienne.
Né en 1938, à Dilbeek, près de Bruxelles, dans une famille qui a toujours marqué beaucoup d’intérêt pour la musique aussi bien du côté maternel que paternel, Wieland Kuijken a 14 ans lorsque sa famille s »installe à Bruges, ville réputée pour sa vie artistique foisonnante.