Guillemette Laurens
mezzo soprano (Paris)

Guillemette Laurens participe en 1979 à la fondation de l'ensemble Les Arts Florissants dont elle sera membre pendant plusieurs années. Elle collabore également avec d"autres ensembles spécialisés en musique ancienne, tels que Sequentia Köln, Capriccio Stravagante (qu’elle fonde avec le claveciniste Skip Sempé), Il Giardino Armonico, le Poème Harmonique, Europa Galante, I Barocchisti, I Fiori Musicali… Menant une carrière placée sous le signe de l’éclectisme, son activité artistique ne se limite pas à la musique ancienne puisqu’on a pu la voir dans I Puritani de Bellini aux côtés de June Anderson, La Voix écarlate de Jacques Castérède à l’Opéra de Bordeaux, Der Jasager de Kurt Weill ou Le Pierrot Lunaire de Schönberg. La discographie de Guillemette Laurens, qui compte plus de trente titres, reflète son activité lyrique et solistique avec les plus grands chefs : Philippe Herreweghe (Les Vêpres de la Vierge), Gustav Leonhardt (Messe en si), John Eliot Gardiner (Iphigenie en Aulide), William Christie (Dido & Aeneas), René Jacobs (L’Incoronazione di Poppea), Jean-Claude Malgoire (La Clemenza di Tito). Elle a enseigné au Conservatoire National de Région de Toulouse de 1985 à 1998, et continue de donner régulièrement des master-classes. Guillemette Laurens a été élevée en janvier 2002 au grade de Chevalier des Arts et Lettres.