Sylvain Bergeron
luth et théorbe (Montréal)

Originaire de Québec, Sylvain Bergeron s'est perfectionné dans les instruments de la famille du luth lors de nombreux stages aus Etats-Unis et en Europe avec, entre autres professeurs, Paul O'Dette et Eugène Dombois. Il est finaliste du Premier Concours International de Luth de Toronto en 1984. Membre de l'Ensemble Anonymus de 1980 à 1990, il participe comme interprète à toutes les productions de l"ensemble, signant la direction musicale de trois d’entre elles. Au printemps 1991, il est cofondateur de La Nef, dont il est l’un des trois directeurs artistiques. Il signe depuis la conception et la direction musicale de nombreuses productions telles Perceval, Montségur, Le Jardin des délices et Musiques pour Jeanne la Folle.

Interprète accompli au luth et au théorbe, il est très sollicité sur la scène musicale canadienne. Il donne plus d’une soixantaine de concerts par saison avec les principaux ensembles et orchestres de musique ancienne du pays. Parmi les nombreux solistes avec lesquels il a joué et endisqué, on compte Emma Kirkby, James Bowman, David Daniels, Magdalena Kozena, Daniel Taylor, Karina Gauvin, Suzie LeBlanc, Vivica Genaux, Matthew White, Christine Brandes, Jennifer Lane, Agnès Melon, Meredith Hall, Charles Daniels, Anne Azéma et Patrizia Bovi. Il a joué sous la direction de chefs réputés et s’est produit dans des salles aussi prestigieuses que le Concertgebouw d’Amsterdam, le Kennedy Center de Washington et le Lincoln Center de New-York. En janvier 1993, il a accompagné le célèbre gambiste Jordi Savall dans une série de quatre récitals consacrés à Marin Marais. Il a participé à plus de quarante enregistrements de disques dont plusieurs se sont mérités prix et mentions. Sylvain Bergeron enseigne le luth et la musique d’ensemble médiévale à l’Université McGill.