Daniel Taylor
alto (Montréal)

"La beauté de sa voix vous laissera interdits"
Gramophone, UK


"Du chant immensément raffiné... une voix pure, franche et d'une puissance surprenante."
The New York Times, USA


Lauréat au Québec du Prix Opus 1999-2000 pour Rayonnement à l'Étranger.

Daniel Taylor est aujourd'hui l'un des contre-ténors les plus en demande au monde. Ses débuts à l'opéra de Glyndebourne dans la production de Peter Sellar de Theodora de Handel ont été accueillis par les éloges unanimes de la critique, ceci après ses débuts professionnels renversants dans la production de Jonathan Miller du Rodelinda de Handel.

Il est sollicité par un nombre grandissant des meilleurs ensembles de musique ancienne et contemporaine, se produisant à l'opéra (Metropolitan Opera, Glyndebourne, Rome, San Francisco), dans des oratorios (The Monteverdi Choir, The English Baroque Soloists, Les Arts Florissants, Collegium vocale de Ghent, RIAS Berlin et Stuttgart Kammerchors, Orchestra of the Age of Enlightenment, The Academy of Ancient Music), dans des œuvres symphoniques (Dallas, Montréal, Houston, Toronto, St. Louis, Rotterdam) et en récital (Tragicomedia, Les Voix humaines, Teatro Lirico, Arion).

Daniel Taylor figure sur de nombreuses productions discographiques dont des Cantates de Bach / Gardiner (DG), des Cantates "avant Bach" / Herreweghe (Harmonia Mundi), Rinaldo de Handel / Hogwood (Decca), La Vie de Sakamoto (Sony), Theodora de Handel / Christie (Erato) et des CDs consacrés à des œuvres de Purcell, Dowland, Byrd et Bach (ATMA). Il dirige le Theatre of Early Music.

Cliquez ici pour télécharger une image haute résolution